Des scènes de pillage et de vandalisme aux Cayes

Des scènes de pillage et de vandalisme aux Cayes

Le sous-commissariat de police situé à « Quatre Chemins », à l’entrée de la ville des Cayes a été saccagé et plusieurs entreprises ont été vandalisées, à l’occasion de la mobilisation du vendredi 27 septembre 2019 dans la métropole du département du Sud pour demander le départ de Jovenel Moïse.

La métropole du Sud d’Haïti a connu un vendredi de tension. Plusieurs entreprises privées ont été attaquées et vandalisées dans le cadre du mouvement de protestation pour demander la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

Des individus ont attaqué et vandalisé le sous-commissariat de police situé à « Quatre Chemins », à l’entrée de la ville des Cayes. Des matériels de police ont été emportés et des agents ont pris la fuite, avons-nous appris à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI).

Parmi les entreprises victimes, on peut citer une pompe à essence Total logée à l’intérieur de la ville, fraîchement construite, a été, elle aussi, vandalisée.

Les manifestants ont reproché les pompistes d’avoir refusé catégoriquement de leur fournir du carburant pour arroser les pneus afin d’y mettre le feu. Ce pour ériger des barricades enflammées. Devant le refus des pompistes ils se sont pris à la station d’essence, selon leurs déclarations.

Vant Bèf Info (VBI)

Related posts

Leave a Comment