Des enseignants du secteur public manifestent dans les rues

Des enseignants du secteur public manifestent dans les rues

Plusieurs dizaines d’enseignants membres des associations syndicales ont investi les rues à Port-au-Prince et dans diverses villes de provinces, lundi, à l’occasion de la rentrée scolaire, a constaté Haïti Press Network.

« Les enseignants ne vont plus travailler pour treize mille gourdes de salaire mensuel.  Il faut une seule école pour tous », lit-on sur les pancartes brandies par les protestataires qui ont parcouru plusieurs rues de la capitale ce lundi matin.

Les protestataires ont critiqué le comportement du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) démissionnaire qui, durant son passage au ministère, n’a pas aidé à l’amélioration des conditions de vies des enseignants.

D’un autre côté, les protestataires exigent une meilleure gestion du Fonds National de l’Education (FNE). « Le FNE ne passera pas comme les Fonds Petrocaribe », s’insurgent les enseignants protestataires.

Ce mouvement de protestation a été lancé par les organisations syndicales telles la CNEH, la FENATEC, l’UNNOEH et l’UNNOH.

Programmée pour ce 9 septembre 2019, la rentrée des classes a été un échec total dans divers établissements visités dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince. Quelques élèves en nombre insignifiants ont été remarqués dans certaines salles de classe de quelques établissements mais les enseignants ont brillé par leur absence. 

GL – HPN

Related posts

Leave a Comment