Education: Plus de 400 écoles menacées

Education: Plus de 400 écoles menacées

Le Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a rendu publique ce jeudi une liste de plus de 400 écoles du département de l’Ouest qui refusent de remettre à temps leurs documents de décision de fin d’année et celui de formation de classe. Cette publication, à en croire le directeur général Meniol Jeune, s’inscrit dans le cadre d’une campagne anticorruption entamée dans les écoles où certains directeurs d’établissements scolaires privés font tout pour induire en erreur le MENFP et retarder le processus d’inscription dans l’objectif de gagner beaucoup d’argent avec des élèves non validés.

Ces 400 écoles épinglées devaient remettre leurs listes de décision de fin d’année et de formation de classe durant la période de 16 juillet au 18 août 2017. Jusqu’à cette date, a souligné le DG, les directeurs se gardent bien de remettre les informations exigées avant d’être éligibles aux examens du bac.

« Nous leur donnons une nouvelle chance pour remettre la liste de décisions de fin d’année et la liste de formation de classe. Le cas échéant, ces écoles ne pourront plus envoyer des élèves aux examens officiels », a menacé le directeur général, Meniol Jeune, ajoutant qu’il est temps de combattre avec l’extrême rigueur ce genre de pratique dans le milieu scolaire.

De son côté, le directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), Renan Michel, a qualifié l’attitude des directeurs comme une tendance à la corruption. « Ils font cela parce qu’ils attendent d’autres élèves pour grossir leur liste. Et ils réclament beaucoup d’argent. C’est pour cette raison, qu’il y a toujours eu des cas spéciaux aux examens du bac. Ils ne font aucun contrôle sur la validité des élèves », a dénoncé le directeur Renan Michel. Et il ajoute : « C’est ainsi qu’ils procèdent pour faire de l’argent.»

La direction générale du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle demande aux concernés de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de déposer les listes de décisions de fin d’année (2016-2017) au local de l’Inspection générale du MENFP à Musseau, Delmas 60, au numéro 2 de la rue Demesvar. Par ailleurs, il est à noter que les formulaires à présenter doivent être dûment remplis, « les informations concernant les élèves n’ayant pas fait la classe de seconde dans votre établissement scolaire doivent être vérifiées minutieusement » et les élèves figurant sur la liste de seconde doivent avoir réussi leur 9e année fondamentale au plus tard aux examens officiels de 2014-2015.

Parmi les écoles suspectées dans cette pratique de corruption, il y a le Collège Catherine Flon de Carrefour, Cœur Immaculé de Marie C.I. M. et Institution mixte Jean Paul Sartre qui se trouvent toutes deux dans la commune de Port-au-Prince, le Collège évangélique La Trinité de Cabaret et le Collège Etzer Vilaire de Vialet, commune de Petit-Goâve.

Emmanuel Thélusma source Le Nouvelliste