Le ministre de l’éducation dénonce la politisation de l’école

Le ministre de l’éducation dénonce la politisation de l’école

Le ministre de l’éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, appelle à une dépolitisation de l’école. Lors de la cérémonie de lancement de l’année scolaire 2019-2020 à l’école nationale de Frères, ce lundi 9 septembre 2019, M. Cadet a insisté sur la nécessité pour les acteurs politiques et les hauts fonctionnaires de dépolitiser l’école.

Il dénonce notamment les créations d’écoles et les nominations d’enseignants par des parlementaires. L’école est pris en otage par des membres de la classe politique et des parlementaires, s’insurge le ministre de l’éducation.

Alors qu’il doit prochainement quitter ses fonctions M. Cadet assure avoir obtenu le meilleur bilan de ces 10 dernières années. En dépit des difficultés économiques et de la crise politique M. Cadet insiste sur la nécessité de s’assurer du bon fonctionnement du système éducatif.

Il soutient qu’il a été confronté à un système gangréné par la corruption expliquant avoir nommé plus de 9 000 enseignants afin de corriger les dérives des parlementaires dans le secteur éducatif. En dépit de tout il y a des revendications pour la nomination des professeurs dans les salles de classes.

Le système éducatif qui compte 240 lycées et 2 800 écoles fondamentale peut fonctionner avec 28 000 enseignants, indique M. Agénor révélant qu’il y a plus de 35 000 enseignants.

LLM / radio Métropole Haïti

Related posts

Leave a Comment