Le ministre des travaux publics a répondu aux questions…

Le ministre des travaux publics a répondu aux questions…

Sous l’initiative d’un groupe de députés issus de plusieurs communes du département du Centre, le ministre des travaux publics, transports et communications, Fritz Caillot, était invité à la Chambre basse le lundi 4 février, autour des protestations survenues dans la commune de Lascahobas (Centre) le mois dernier.

Accompagné du Directeur général de l’Ed’H, Hervé Pierre Louis et du Coordonnateur de l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’énergie (ANARSE), Evenson Calixte, le ministre Fritz Caillot a fourni des détails relatifs au rationnement de l’électricité constaté notamment dans le Plateau central.

Selon les détails donnés par le ministre des travaux publics, la sécheresse, la rareté du gasoil sont les causes de ce rationnement du courant électrique constaté dans ledit département.

Insatisfait, le député de Mirebalais, Abel Descollines a exprimé ses préoccupations par rapport aux réponses fournies par les responsables. « Avec une capacité de production de la centrale de Péligre évaluée entre 45 à 54 Méga Watt, pourquoi ce rationnement aussi drastique dans le Plateau, car seulement 30 Méga Watt pourront électrifier ledit département », s’est questionné le député.

En se sens, les parlementaires en question s’entendent à signer un « protocole d’engagement » avec les responsables de l’Ed’H et le gouvernement. Lequel protocole va faciliter entre autres, un meilleur rationnement du courant dans le Plateau, la réhabilitation et la modernisation du réseau et l’installation des appareils y relatifs.

De son côté, le député de Lascahobas, Lionel Gabriel Jean, a déploré les incidents qui se sont produits depuis environ 15 jours dans sa circonscription, où il y a eu des pertes en vie humaine. Il en a profité pour exiger justice et réparation au profit des proches des victimes. Ces dernières sont jusqu’à présent à la morgue, a déploré le parlementaire.

Vant bèf info (VBI)

Related posts

Leave a Comment