Les Etats-Unis appellent à la mise en place d’un gouvernement…

Les Etats-Unis appellent à la mise en place d’un gouvernement…

Un gouvernement, un budget, une loi électorale, des mesures économiques pour favoriser la croissance en Haïti et une stratégie consensuelle pour le future du pays, tels sont les conseils prodigués par le porte-parole du Département d’État américain aux acteurs de la crise haïtienne vendredi.

Un pilier d’une société démocratique est la formation d’un gouvernement élu par le peuple conformément à la loi. Les changements doivent se faire à travers les urnes. Les Etats-Unis d’Amérique encouragent le gouvernement d’Haïti à former un gouvernement et à faire voter le budget et la loi électorale, a en substance indiqué un porte-parole du Département d’Etat Américain cité par la Voix de l’Amérique vendredi 14 juin 2019. 

« Il est essentiel que les pouvoirs exécutif et législatif, coordonnent, avec un focus renouvellé, en accord avec la procédure tracée par la constitution,  en vue de créer un cabinel ministériel pleinement fonctionnel.  Seul un gouvernement légalement constitué peut soumettre un budget attendu depuis longtemps et porter son attention sur des problèmes clés auxquels le pays est confronté comme la corruption institutionalisée, la reforme électorale, l’insécurité et la croissance économique», selon le Département d’Etat américain qui dit encourager le dialogue entre les Haïtiens. «Nous encourageons les représentants légalement élus à s’engager dans un dialogue sincère et inclusif pouvant conduire à une stratégie consensuel pour le futur d’Haïti», a indiqué le porte-parole du Département d’Etat américain. «Nous encourageons l’implémentation de politiques économiques bénéfiques pour le peuple haïtien. Le renforcement de la transparence dans la gestion des ressources permettra de promouvoir la croissance économique à long terme, renforcera le climat des investissements et générera des opportunités d’emplois », a-t-il indiqué.

« Les Etats-Unis encouragent fortement les citoyens, les partis politiques et les organisations de la société civile à s’exprimer pacifiquement et recommandent un exercice responsable de ce droit civique. Nous applaudissons la PNH pour ses efforts, dans des circonstances difficiles, à assurer la sureté et la sécurité publiques. Et s’il y a des usages excessifs de la force, nous encourageons des enquêtes administratives, et judiciaires si nécessaires, pour établir les responsabilités », selon le Département d’Etat américain.            

« Les Etats-Unis maintiennent leur engagement à travailler avec Haïti vers plus de sécurité, de prospérité et un futur démocratique pour le peuple Haïtien », a indiqué le porte-parole de la diplomatie américaine à un moment où presque tous les secteurs de la vie nationale ont appelé à la démission du président Jovenel Moïse sur fond de manifestation et de dégradation des conditions socioéconomiques et sécuritaire dans le pays.

Le Premier ministre nommé Jean Michel Lapin n’est pas parvenu à présenter sa politique générale aux fins de sanction au sénat de la République. Trois tentatives ont avorté.

Plusieurs villes du pays sont secouées par des manifestations qui réclament la démission du président Jovenel Moïse. 

SOurce Le Nouvelliste

Related posts

Leave a Comment