L’UEH et le MENFP signent un protocole d’accord pour …

L’UEH et le MENFP signent un protocole d’accord pour …

C’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie dans les relations entre le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et l’Université d’État d’Haïti. Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet et le recteur de l’UEH, Fritz Deshommes ont signé, lundi 3 février 2020, un protocole d’accord initiant une coopération technique et scientifique devant inclure la formation, la recherche et le partage de ressources éducatives entre les deux institutions.

La cérémonie s’est déroulée en présence des vice-recteurs aux affaires académiques et à la recherche de l’UEH, Hérold Toussaint et Jacques Blaise, du titulaire de la Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Paul Yves Fausner, et d’autres cadres du ministère de l’Éducation nationale. Ce  protocole est le fruit de plusieurs échanges entre les responsables du MENFP et de l’UEH.

Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet se réjouit de la signature de ce protocole qui devra accoucher des projets éducatifs  qui nécessiteront le partage d’expériences entre les deux institutions. Pour le numéro un du MENFP, il s’agit d’une  avancée majeure dans le cadre du partage des savoirs, des compétences et des ressources entre des institutions publiques au bénéfice de la jeunesse et de la collectivité en général.  « Ce partenariat stratégique permet d’inaugurer de nouvelles opportunités pour le ministère et l’UEH, notamment pour les étudiants qui vont pouvoir bénéficier de stages académiques ainsi que des lauréats du bac qui auront maintenant un accès direct à l’UEH sans passer par les concours d’entrée », fait savoir le ministre. 

Pierre Josué Agénor Cadet dit réaffirmer sa disponibilité et celle du ministère de continuer à œuvrer avec l’UEH en vue de rechercher, d’une part, les solutions aux problèmes affectant le monde de l’éducation et de trouver, d’autre part, des réponses durables aux problèmes de la société haïtienne.

Pour sa part le recteur de l’UEH, Fritz Deshommes, estime que la signature de ce protocole d’accord traduit la reconnaissance et l’intégration de ce qu’il appelle un maillon trop longtemps oublié du projet de réforme éducative, l’enseignement supérieur, à travers son représentant le plus naturel qu’est l’Université d’État d’Haïti.

Le recteur Deshommes indique plus loin que cette collaboration permettra d’harmoniser les profils de sortie du secondaire avec ceux d’entrée à l’UEH de telle sorte que les étudiants qui arrivent soient plus aptes à accéder à l’enseignement supérieur et que les taux d’échec soient réduits tant au secondaire qu’au niveau supérieur. Le numéro un de l’UEH estime que cela va déterminer les besoins et les nécessités du MENFP et d’ajuster les programmes et produits de l’institution en conséquence. Ce partenariat favorisera l’identification des compétences, les expertises et les potentialités de l’UEH afin de les mettre au service du ministère, mais aussi, ajoute-t-il, de mieux connaitre les ressources dudit ministère et de contribuer à leur meilleure valorisation.  

En substance, le protocole d’accord prend en compte la formation initiale et continue pour des enseignants à tous les niveaux, les stages pratiques pour les étudiants de l’UEH, la conception, l’élaboration et la mise en place de programmes et de projets de recherche en lien avec les commandes du ministère, l’évaluation et l’élaboration du matériel pédagogique et didactique et le renforcement des capacités nationales en matière de planification et de pilote de l’éducation. Il constitue, pour le professeur Adler Camilus, membre du cabinet du ministre Cadet, « une formidable opportunité qui peut renforcer la relation entre le développement du savoir, du capital et la capacité de l’État à mieux définir et mettre en œuvre sa politique publique sectorielle ».  

Pour l’instant, les deux institutions prennent des mesures afin de finaliser les prochaines étapes de la mise en œuvre dudit accord.  Le comité de suivi  et évaluation sera composé de trois membres du ministère de l’Éducation nationale et trois autres du rectorat de l’UEH.  

Rappelons que le 17 mai 2018, l’État haïtien et l’UEH avait paraphé un protocole d’entente prévoyant le rapprochement de cette institution de formation et de production de savoirs avec les ministères pour une meilleure synergie entre les institutions publiques et l’utilisation des ressources de l’Etat.  En ce sens, le recteur Deshommes dit renouveler la disponibilité et la volonté de l’UEH d’établir des partenariats, précise-t-il, aussi avisés et mutuellement avantageux que celui signé avec le MENFP.

Worlgenson Noël source le Nouvelliste

Related posts

Leave a Comment